communiqués

Communiqué de Presse du 18 novembre 2011

La Relève a publié le 18 novembre 2011 un communiqué de presse annonçant sa participation aux élections communales 2012 à Yvoir.  En voici le texte:A Yvoir, les élu(e)s 2006 de la liste «La Relève» -Chantal Eloin-Goetghebuer, Catherine Vande Walle-Fossion, Marc Dewez, Jean-Pol Visée, Marielle Heurion-Dewez et Jean Pierre Marinx (au CPAS)- sont fiers et satisfaits du travail accompli dans l’opposition depuis les dernières élections  communales.  Refusant la posture d’une opposition stérile, leur attitude constructive et correcte a débouché sur l’approbation par le Conseil Communal de plusieurs propositions ou amendements issus du programme de «La Relève». Au CPAS, ses élu(e)s ont défendu avec succès un «supplément de cœur» dans l’approche de délicats dossiers sociaux.  C’est donc sereinement et avec confiance qu’ils ont décidé de présenter une liste aux suffrages des électeurs d’Yvoir lors des élections communales d’octobre 2012.  Tout comme en 2006,  la liste sera avant tout pluraliste. Elle poursuivra sa route dans un esprit d’ouverture, comme elle l’a toujours fait, avec des appartenances écologistes, humanistes, libérales…  Cette approche pluraliste sera encore renforcée en 2012 par le choix d’une tête de liste au profil indépendant de toute affiliation partisane.  Patrick Evrard, ancien commissaire spécial du gouvernement wallon dans le secteur du logement social, administrateur-délégué honoraire de société, membre actif de la Commission Locale de Développement Rural et initiateur du groupe «Sentiers» d’Yvoir, conduira la liste en 2012.
Celle-ci se constituera autour de ce noyau de base en accueillant des candidates et candidats désireux de contribuer au développement durable de leur commune.  Tel sera bien le fil conducteur du programme 2012 de «la Relève» : se faire l’interprète de tous ceux qui rêvent d’une gestion communale plus dynamique, plus compétente et plus solidaire sur le plan économique et social, sur le plan de la vie politique, associative et sportive, de la mobilité, de la protection de l’environnement et du tourisme. Une ambition bien différente de celle de (bon ?) gestionnaire  d’une commune-dortoir de la grande banlieue namuroise…  Une ambition qui doit se traduire aussi par une nouvelle culture politique : celle de la démocratie participative à Yvoir. Cette vision ambitieuse sera déclinée de façon détaillée dans le nouveau programme électoral de «La Relève».Fin de citation

Laisser un commentaire