humeur, humour

Les (bonnes ?) Nouvelles d’Yvoir…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le numéro de décembre du bulletin communal d’Yvoir constitue un morceau d’anthologie que nous nous devons de recommander chaudement à tout collectionneur de curiosités… Qu’on en juge plutôt: une première de couverture consacrée à l’un des plus grands «flops» financiers de la Commune et une fausse deuxième de couverture consacrée à une vraie pub électorale pour Ovide Monin… Difficile de faire mieux !

Nous exagérons ?

Lors de l’inauguration du nouvel Arsenal des Pompiers, tous les média sans exception ont évoqué le terrible dérapage budgétaire qu’a connu ce dossier. Citons «L’Avenir»: «En avril 2008, le gouvernement wallon décidait d’une intervention financière de 1,4 million. À ce jour, le coût des travaux s’élève à quelque 3 225 000 €.» L’origine de ce problème semblait se situer au niveau du Bureau d’Etudes chargé de l’élaboration du projet. On aurait donc pu s’attendre à une action «en dommages et intérêts» énergique de la Commune à l’encontre de ce Bureau d’Etudes. Il n’en est rien… Vous ne le saviez pas ?Nous vivons au pays de «Monsieur Gentil». Facile d’être «gentil» puisqu’il suffira finalement de faire payer les habitants… Une «gentillesse» sans doute peu au goût du Ministre Furlan, absent lors de l’inauguration !

Pour ce qui est de la couverture bis de ce numéro d’exception, on appréciera son côté poétique… Un bourgmestre démissionnaire avant terme qui se remercie lui-même pour ses bons et loyaux services, transformant ainsi les nombreux indépendants annonceurs des Nouvelles en pourvoyeurs de fonds électoraux Un bourgmestre démissionnaire avant terme qui a déjà annoncé qu’il se re-présentait sur le cru 2012 de la liste du… Bourgmestre… à vrai dire, on ne sait plus trop lequel… mais bon ! Un bourgmestre démissionnaire qui, s’il lui arrivait d’être réélu en 2012, démissionnerait sans doute dans les 24 heures… Vraiment, il y a quelque chose de pourri au Royaume de Monsieur Gentil…

Notre conclusion: «24 ans à votre service» …. C’est en effet amplement suffisant !

Laisser un commentaire