interventions Conseil

Station d’épuration des eaux industrielles de la Brasserie de Purnode

Notre groupe avait interpellé le Collège au sujet de l’épuration des eaux provenant des activités industrielles de la Brasserie de Purnode.  Nous avions donné le détail de cette interpellation dans un article précédent de notre journal.  Nous avons reçu les éléments de réponse suivants à cette interpellation:

  1. l’épuration des eaux « de ménages » de Purnode ne pourra pas se réaliser via la station d’épuration de Godinne.  Les Plans d’assainissement décidés par la région Wallonne prévoient la construction d’une petite centrale d’épuration spécifique pour le village de Purnode.  Compte tenu de la taille du village de Purnode, il s’agira d’une petite station, apte à traiter moins de 2000 « équivalents habitants ».  Elle ne bénéficie de ce fait que d’une priorité relativement basse dans le calendrier des travaux établi par la Société Publique de Gestion des Eaux.  Si l’emplacement de cette station future est déjà connu (près de l’avenue de la Vallée, à la sortie du village vers la gare), il est par contre impossible aujourd’hui de donner la date probable de sa mise en service
  2. au moment où cette station sera en service, il est prévu que les eaux préalablement assainies par la station d’épuration industrielle de la Brasserie soient également (re-)traitées par la station publique d’épuration
  3. dans l’hypothèse où la commune souhaite réaliser rapidement des travaux de voiries importants dans tout ou partie du village de Purnode, rien n’empêche la Commune de prévoir à cette occasion le remplacement et/ou l’installation des canalisations nécessaires au programme d’assainissement à réaliser dans les années à venir.  Sous réserve d’approbation par les instances wallonnes compétentes, il serait également possible de faire financer tout ou partie de ces travaux d’égouttage par le niveau régional.

De ces réponses, la Relève retient deux points importants:

  1. la problématique de l’égouttage en tant que telle ne constitue pas nécessairement un frein à la réalisation du projet de rénovation de la rue de la Brasserie et de la Place de Purnode.  On peut en effet, à l’occasion de ces travaux de voiries, anticiper intelligemment le programme d’assainissement futur
  2. la problématique de l’égouttage restera pour les années à venir un point d’attention majeur pour la Commune d’Yvoir.  En effet, d’une part, les objectifs en terme de pourcentage de foyers « assainis » à l’horizon 2015 sont extrêmement ambitieux.  D’autre part, tous les travaux à réaliser dans le cadre de ce programme ne seront pas couverts par des financements régionaux.  L’impact sur les budgets communaux futurs risque donc d’être très lourd.

Un dossier à suivre très attentivement…

Laisser un commentaire