aménagement du territoire, environnement

De nouvelles éoliennes à Dorinne-Lisogne ? suite…

Un petit parc éolien est déjà installé sur notre commune, plus précisément sur le territoire du village de Dorinne.  Nous avons déjà évoqué sur notre site, le projet d’un nouveau promoteur espagnol -GESTAMP- visant à l’installation de 6 éoliennes supplémentaires à proximité du parc existant (voir notre article du 3 mai 2012).  Aujourd’hui, c’est LUMINUS, l’exploitant du parc actuel de Dorinne, qui introduit un projet prévoyant l’installation de pas moins de 16 éoliennes supplémentaires dans le même secteur et en extension (sans doute) du parc existant.  On sait, avec certitude, que deux autres promoteurs vont aussi introduire des projets sur cette même zone.  Il est vraisemblable que seul l’un de ces projets pourra bénéficier du permis d’exploitation…  Cette « frénésie » de développement, cette surenchère entre opérateurs privés pour décrocher les meilleures places (et les moins chères sans doute…), ce gaspillage de ressources (privées -les études fouillées que chacune de ces études impliquent- et publiques -la mobilisation des administrations communales, par exemple-), tout cela nous confirme dans nos réticences par rapport à la manière anarchique dont l’éolien se développe aujourd’hui en Région Wallonne.

Notre liste reste fondamentalement favorable au développement des énergies vertes dans notre commune.  A l’heure actuelle et sous nos latitudes, l’éolien reste par ailleurs l’une des énergies vertes dont le coût de production est le moins élevé au KWh.  Nous pensons néanmoins qu’il est urgent que le Gouvernement Wallon mette de l’ordre dans la manière dont ce développement est organisé et que, dans l’attente, un moratoire est indispensable.  Le cadre nouveau de développement du grand éolien (on parle ici de mâts d’une hauteur de 150 m ou plus) devra par ailleurs veiller à respecter impérativement:

  • la santé, la tranquillité et le cadre de vie des riverains
  • certains paysages de grande qualité géographique, environnementale, historique ou esthétique
  • le principe selon lequel le vent est un bien commun dont la « privatisation » doit être envisagée avec précaution

C’est aux citoyens concernés et à leurs représentants communaux de faire entendre ici leur voix.  Nous invitons donc toutes les personnes sensibilisées par le sujet à assister à la réunion d’information préalable (RIP) organisée par LUMINUS,

le lundi 2 juillet 2012 à 19H30′
la salle « La roue de Bois »
rue du Forbot, 4c à Lisogne

Laisser un commentaire