Budget, interventions Conseil

Conseil Communal du 27 août 2012

Le long Conseil Communal de rentrée à Yvoir a été l’occasion de rendre un vibrant hommage à Daniel Laloux, Receveur Régional, actif sur la Commune depuis 1993.  Tant le Bourgmestre Charles Pâquet que Ovide Monin et l’opposition ont salué le travail remarquable et difficile réalisé par Daniel Laloux au cours de toutes ces années.  La rigueur et les qualités pédagogiques du receveur ont été particulièrement soulignées par tous les intervenants.  Daniel Laloux lui-même a tenu à remercier l’ensemble du Collège et du Conseil Communal pour la franche collaboration, l’ouverture, l’écoute et le respect dont ses membres ont toujours fait preuve à son égard… une attitude qui ne va pas toujours de soi vis-à-vis d’un métier perçu parfois négativement.  Il a également tenu à remercier l’ensemble du personnel communal pour son engagement et la rigueur de son travail.  Un élément essentiel pour la bonne tenue des comptes communaux.

Avant cette partie académique, le Receveur avait tenu à présenter dans le détail, une dernière fois, les comptes communaux d’Yvoir pour l’année 2011.  Une présentation qui s’est faite en présence d’Amélie Laloux, la nouvelle Receveuse Régionale d’Yvoir… une façon de passer ainsi très officiellement le relais à sa fille !

Voici en quelques mots une synthèse de ce conseil…

En ouverture de séance, Charles Pâquet a informé le Conseil de l’approbation par le Gouvernement Wallon du Plan Communal de Développement Rural d’Yvoir.  Une excellente nouvelle pour la commune (des subsides importants sont en effet à la clé) et une belle récompense pour les habitants et mandataires qui ont participé à cet exercice de participation citoyenne.

Comptes Communaux 2011

Le résultat de l’exercice propre à l’ordinaire (pour simplifier: les recettes diminuées des dépenses, sans tenir compte des investissements et désinvestissements) s’élève à 766.124€, en hausse par rapport à la moyenne des quatre années précédentes.

Les comptes relatifs aux dépenses d’investissement sont un un peu plus difficiles à lire et à comprendre.  Deux ventes attendues de biens communaux importants n’ont en effet pas pu être réalisées en 2011 (Ferme de Tricointe et des terrains à bâtir à Luchelet).  Ce point conjugué à certaines particularités du financement de l’Arsenal des Pompiers a provoqué un «mali» important à l’extraordinaire.  Ce «mali» est , en grande partie artificiel.  Plus préoccupante est l’évolution probable du Fonds de réserve Extraordinaire à l’horizon de décembre 2012 (sur base des modifications budgétaires discutées au point suivant).

Fin 2011, les comptes communaux d’Yvoir se clôturent sur une situation de trésorerie particulièrement fournie.

Au final, le Conseil Communal a approuvé à l’unanimité les comptes communaux 2011.

Modifications budgétaires n°3 / 2012

À l’ordinaire, certains points ont été plus spécialement discutés:

  • Recrutement supplémentaire d’un animateur mi-temps à la Maison des Jeunes (possibilité d’ouvrir une antenne à Evrehailles ou à Godinne).  A ce sujet, il est demandé par l’opposition qu’un rapport d’activités de la Maison des Jeunes soit présenté dès que possible au Conseil Communal.  Ce qui est promis…
  • Notre groupe a, une nouvelle fois, interpellé le Collège sur le mode de prise en charge (par les autres communes couvertes) des frais supplémentaires générés par le Service Incendie.  Compte tenu notamment de la réforme en cours des services de secours, les réponses fournies ne sont pas totalement rassurantes…

À l’extraordinaire (investissements et travaux), de nombreuses modifications budgétaires ont été proposées.  On relèvera en particulier plusieurs adaptations à la hause de coûts de travaux en cours ou prévus (école de Dorinne, honoraires relatifs au nouvel Arsenal, revêtement de la ruelle du Maka, aménagement du corps de logis de la Vieille Ferme, travaux dans plusieurs églises…).  Au total, on s’attend donc à des prélèvements importants sur le fonds de réserve extraordinaire de la commune.  Ces prélèvements correspondent à tout ce que la commune financera sur fonds propores, sans recours à l’emprunt et sans subsides.  Dans l’hypothèse où la vente de la ferme de Tricointe ne se réalise pas en 2012, ces prélèvements seraient susceptibles de vider le Fonds de Réserve.

Notre groupe a approuvé les modifications à l’ordinaire et s’est abstenu concernant les modifications à l’extraordinaire.

Taxes communales

Le point concernait la fixation du niveau des taxes communales pour l’année 2013 (additionnels, déchets, etc.).  Le Collège aurait souhaité une décision portant sur les années 2013 à 2018, en contradiction avec les recommandations du Ministre de tutelle.  Sur pression de l’opposition (La Relève et Bertrand Custinne), le Conseil a finalement limité la proposition à l’année 2013.  Sur le fond, aucune hausse de taxe n’était proposée.  Toutefois, le maintien d’une taxe sur les opérations électroniques au guichet de la commune apparaît totalement inacceptable et anachronique pour notre groupe.  De même, le schéma de la taxe sur les déchets défavorise toujours les familles nombreuses.  En conclusion, notre groupe s’est abstenu sur ce point.

Réfection d’une partie de la rue du Maka (plan triennal complémentaire)

Ce projet a été suscité par la perspective d’obtention d’un subside spécial de 100.000€ destiné aux communes victimes d’inondations.  Le projet avait déjà été approuvé à l’unanimité du Conseil.  Il est cependant maintenant question d’une hausse substantielle du coût des travaux, forçant ainsi la commune à prévoir un emprunt de 195.000€.  La Relève s’interroge sur l’opportunité de ce dossier .  Compte tenu du coût, n’existait-il aucun autre projet susceptible de bénéficier du même subside et qui aurait pu être plus utile ? Sur base des réponses fournies (délais très courts, très mauvais état de la ruelle, amélioration de l’accès pour les PMR), notre groupe a finalement approuvé le point.

Divers projets (Rue d’En Haut, rue du Bouchat, Vitraux des églises, peinture pour l’église de Dorinne)

Ces divers projets d’aménagement de voiries, de trottoirs ou de patrimoine communal ont été approuvés à l’unanimité du Conseil

Achat d’un camion pour le service des Travaux

La Relève regrette que l’on n’ait pas prévu l’achat d’un camion «porte-containers». Un tel camion équipé de deux containers aurait permis une gestion plus efficace de certains chantiers.  La Relève s’est abstenu sur ce point.

Travaux à l’école de Dorinne

Divers avenants et compléments de travaux ont été approuvés pour l’école de Dorinne.  Notre groupe en a profité pour rappeler l’intérêt d’une réflexion plus ouverte en matière de rénovation de bâtiments communaux.  Il est en effet souvent moins onéreux de procéder à la construction de nouveaux locaux -plus économes à la construction et à l’usage- que de vouloir rénover des bâtiments anciens.  Bien sûr, ce type de démarche n’est pas toujours possible.

et divers autres points

Divers points (ordonnances de police, etc.) ont été approuvés sans autre discussion

Interpellations de l’opposition

  • Notre groupe a rappelé sa demande de prolonger le cheminement piétons et vélos réalisé à hauteur du quai de chargement de Fidevoye en direction de Godinne, le long de la route régionale.  Question mal comprise par le Collège qui pensait qu’il s’agissait simplement d’améliorer le revêtement du chemin de halage vers le pont d’Annevoie.  Un dossier à suivre donc…
  • Notre groupe a également souhaité savoir si les festivités du jumelage Yvoir-Atur (aux alentours du 21 juillet) relevaient d’une intiative privée ou communale.  Il s’agirait d’une initiative purement privée.  La Relève ne peut que constater que cela ne semble pas avoir été le cas dans le passé.  L’article paru dans le dernier Bulletin Communal à ce sujet est également assez ambigu…
  • Le Collège a bien confirmé, suite à une question de la Relève, que les conditions de location des salles de sport au bénéfice des clubs avaient été harmonisées.  Certains (gros) utilisateurs du Maka continuent cependant à bénéficier d’un tarif horaire plus compétitif.  A défaut, la facture eut été insupportable pour ces clubs… Dont acte !
  • La Relève s’est réjouie de constater que le Collège avait récemment pris une position conforme à ses recommandations concernant la problématique des nouveaux parcs «éoliens» sur la Commune.  Cette position peut se résumer par: «exiger’un moratoire aux procédures de permis «éolien» aussi longtemps que le nouveau cadre légal n’est pas opérationnel au n iveau de la Région».  L’opposition souhaite de plus que Yvoir et Dinant agissent de concert dans cette matière.  Il a aussi été demandé que, à l’avenir, les communes concernées ne tolèrent plus les agissements de certains activistes qui, lors de réunions d’informations publiques,  déshonorent par leur comportement violent les thèses qu’ils défendent.
  • Bertrand Custinne de son côté a soulevé plusieurs points:
    • Extension de l’école de Durnal
    • Sécurisation des grilles de l’école de Spontin
    • Travaux de réparation de la toiture du complexe de Purnode

En résumé, un conseil de rentrée bien fourni …

 

 

Laisser un commentaire