campagne électorale 2012

La Liste des Bourgmestres matérialise son accord pré-électoral avec la liste EPY

Vous trouverez ci-après le contenu intégral du Communiqué de Presse que notre groupe vient de publier.

 

Pour sa première participation au scrutin communal, la liste EPY, constituée autour d’un noyau d’anciens membres de la liste de La Relève, a réalisé un beau score, engrangeant 3 sièges (dont 2 au profit de candidats «2006» de la Relève).  Malgré cette concurrence au sein de l’opposition, la Relève a consolidé sa position en récoltant 6 sièges et en permettant à sa tête de liste d’engranger 858 voix de préférence, le 3ème meilleur score de la commune.  Près de 1 électeur sur 3 a ainsi fait confiance à notre liste.  Tous sans doute l’ont fait dans la ferme conviction que notre participation à une majorité communale apporterait un souffle et un dynamisme nouveaux dans la gestion de la commune.

Nous tenons tout d’abord à les remercier toutes et tous chaleureusement pour cette confiance placée en nous.  Nous remercions plus particulièrement aussi celles et ceux qui ont fait autour d’eux la promotion de notre liste.

La Liste des Bourgmestres est, quant à elle,  sortie fortement affaiblie du scrutin de dimanche: perte de 1000 voix et de 3 sièges au Conseil Communal, démission d’une échevine dans les 2 jours qui ont suivi les élections, absence de femme-échevin,  perte importante de voix de préférence pour 4 membres du Collège sur 6, absence de tout conseiller dans les villages de Durnal, de Purnode et de Houx, maintien d’un seul conseiller -futur bourgmestre, il est vrai- sur le gros village de Godinne, ré-élection d’un conseiller qui n’assiste quasiment jamais aux séances du Conseil, etc.

Notre groupe a soigneusement analysé cette nouvelle donne politique à Yvoir.

Nous avions d’abord examiné la possibilité de nous associer à EPY dans une opposition forte et constructive.  Nous avons cependant reçu de très nombreux signaux de citoyens souhaitant vivement nous voir associés au Collège.

Nous avons donc pris l’initiative de contacter la Liste des Bourgmestres afin de sonder son intérêt à former une alliance susceptible de conforter sa majorité.   Nous nous sommes rencontrés dans ce cadre.  Forts du mandat que l’électeur nous a donné, de l’expérience et des compétences de tous les conseillers élus de la Relève, nous avons formulé nos conditions de participation de façon ferme mais réaliste.

Extrait de notre courrier du 18 octobre 2012 à Ovide Monin:

  • accord sur un socle commun de programme de majorité
  • obtention de deux mandats d’échevin/présidence du CPAS dont le second doit être effectif dès le premier départ d’un membre du Collège / CPAS et, au plus tard, le 1er septembre 2015

Face à ces propositions, il est rapidement apparu que la Liste des Bourgmestres ne souhaitait en aucune manière former une véritable alliance de gouvernement avec notre liste.  Seul le ralliement de notre tête de liste à la majorité les intéressait.

La Liste des Bourgmestres s’est donc finalement tournée vers EPY -avec laquelle existait déjà un accord pré-électoral secret- pour renforcer sa majorité au Conseil Communal.  Les nombreux électeurs traditionnels de la Liste des Bourgmestres qui ne voulaient à aucun prix d’une pareille alliance apprécieront.

Tout ceci nous a convaincu que la Liste des Bourgmestres n’était prête ni à changer la manière de faire de la politique à Yvoir, ni à aborder de façon professionnelle et efficace les grands défis qui attendent notre commune dans les années à venir.

La Relève a pris acte avec regret de cette situation.  Elle mènera au sein du conseil communal une opposition sans concession mais néanmoins constructive, comme elle l’a fait depuis 6 ans.  Elle alimentera cette opposition en restant avant tout à l’écoute de tous les habitants d’Yvoir.

Laisser un commentaire