Sécurité

Réforme des services Incendie

MaTélé a consacré ce 21 novembre un petit reportage à la situation des services Incendie de Rochefort et de Gedinne.  Cette initiative est l’occasion de rappeler l’importance de la réforme des services Incendie qui, en Province de Namur, seront structurés en 3 zones.  Cette réforme conduira à une organisation plus ou moins comparable à celle des zones de police.  Les premières décisions opérationnelles prises dans ce domaine (désignation de plusieurs « pré-coordinateurs » de zone notamment par un « pré-conseil » de « pré-zone » à la représentativité contestable) ne clarifie pas beaucoup les aspects organisationnelles de la réforme.  Sur le plan budgétaire, la situation dans laquelle se trouve les services Incendie de la plupart des zones rurales du pays (manque de personnel professionnel) conjuguée aux limites budgétaires dans lesquelles se débat le fédéral ne laisse rien présager de bon quant aux coûts qui devront demain être supportés par les communes dans le cadre des nouvelles zones.

Face à ces incertitudes tant organisationnelles que financières, on doit se réjouir de la construction d’un nouvel Arsenal des Pompiers à Yvoir dans la mesure où notre service Incendie dispose ainsi de toutes façons d’une infrastructure de grande qualité pour les années à venir.  Il convient néanmoins d’être particulièrement attentif à deux thèmes aux conséquences financières potentiellement importantes pour la commune:

  1. s’assurer que les investissements réalisés, en ce compris les dépassements importants constatés dans les travaux du nouvel arsenal, soient bien supportés (charges d’emprunt) par la nouvelle zone de secours dès que celle-ci se mettra en place et pas seulement par la commune d’Yvoir (dans l’attente de la nouvelle zone, nous supposons que les charges d’emprunt feront l’objet d’une re-facturation partielle à l’autre commune couverte par le service Incendie d’Yvoir)
  2. veiller à maîtriser les dépenses de fonctionnement des nouvelles infrastructures (consommation électrique, chauffage,…)

Ce sont là les thèses que la Relève défend depuis les origines de ce dossier.  Un dossier que nous suivrons avec une attention toute particulière…

Laisser un commentaire