interventions Conseil, Logement, Mobilité, Moins valides, participation citoyenne, PCDR

Quelques dossiers d’actualité à Yvoir

CHU Mont Godinne photo

La vie politique à Yvoir ne se limite pas aux séances des conseils communaux… même pour l’opposition !  En voici pour preuve trois dossiers sur lesquels nous travaillons.

  1. Nous avions évoqué dans notre dernier article la vente d’un terrain communal, sis rue du Moulin à Yvoir.  Cette vente a été décidée majorité contre opposition lors du dernier conseil communal du 10 février 2014.  Nous avons pris le temps de ré-examiner plus attentivement le contexte de cette vente.  Nous avons été particulièrement choqués par le fait que le projet de la Dinantaise sur ce terrain prévoyait la construction de 8 logements pour personnes âgées et/ou handicapées.  Quand on sait la difficulté que l’on a, dans le logement public, à trouver des logements adaptés pour ce type de public, on ne comprend pas ce qui a poussé le Collège à torpiller ce projet et à, aujourd’hui, se débarrasser du terrain pour une bouchée de pain.  Nous avons donc attiré l’attention de la tutelle (Région wallonne) sur cette opération dont nous pensons qu’elle n’est pas réalisée dans l’intérêt de la commune.  Nous ré-interpellerons encore le conseil à ce sujet lors du conseil de mars.
  2. Nous nous réjouissons de l’initiative prise par le Collège d’organiser une table ronde sur le thème de la gestion du charroi des poids lourds, en particulier dans les traversées de Purnode et de Spontin (voir article de l’Avenir du 22 février 2014).  Des limitations plus stricte de vitesse sont sans doute souhaitables à certains endroits.  Dans le cas de Spontin cependant, la seule solution durable consiste dans l’établissement d’un contournement routier du centre du village.  Le projet existe et fait partie de l’ensemble des projets du Plan Communal de Développement Rural (PCDR) d’Yvoir.  Compte tenu des budgets qui sont en jeux ici (plusieurs millions d’euros), il est évident qu’il faudra chercher d’autres sources de subventionnement que le seul « Développement Durable ».  Nous avons proposé au Collège d’étudier la possibilité d’introduire, avec l’aide du BEP, un dossier dans le cadre de la future programmation de subsides européens (fonds structurels, etc.).  Plusieurs communes ont déjà initié ce type d’exercice.  Si on ne veut pas rater le train de la programmation 2014-2020, c’est maintenant qu’il faut agir.
  3. A l’issue du dernier conseil communal, nous étions inquiets quant au futur du premier projet du PCDR d’Yvoir.  Rappelons que ce projet vise à réaliser une liaison douce sécurisée entre le village de Mont (église-école) et le CHU de Mont-Godinne.  Nous savions que ce projet, fortement soutenu par l’ancienne CLDR et voté à l’unanimité (moins une voix) par l’ancien Conseil communal, n’était que moyennement apprécié par la majorité en place actuellement.  L’annonce par le Collège, lors du conseil du 10 février, d’une explosion des budgets du projet nous avait fait craindre son abandon pur et simple.  Très heureusement, il n’en est rien et nous nous en réjouissons.  Ce mardi 25 février, une réunion d’informations était organisée à l’intention des habitants de Mont.  Ceux-ci ont donc pu prendre connaissance du recadrage du projet qui, en fait, correspond plutôt aux attentes de la majorité des utilisateurs potentiels.  En effet, l’explosion des budgets annoncées s’expliquait par le choix initial de réaliser une piste cyclo-pédestre de 2,60 mètres de large entre le CHU et l’entrée du village.  Le projet adapté et recadré ne retient plus qu’un site propre pour piétons seulement sur ce même tronçon.  Cette option permet de limiter la largeur du site propre à 1,5m.  Il en résulte de solides économies qui permettront de garder le budget global sous contrôle.  Beaucoup d’utilisateurs estimaient la solution cyclo-pédestre peu réaliste: une majorité de cycliste continueraient en effet probablement à utiliser la route…  Lors de cette réunion, une série de remarques intéressantes ont été formulées par la nombreuse assistance.  On a notamment relevé: la sécurité des passages pour piétons (éclairage, positionnement), le choix des matériaux de trottoirs dans le village (privilégier la continuité avec les trottoirs du haut de la rue du Centre), la problématique des rétrécissements de chaussée, la sécurité du carrefour de la rue du Centre et du Tienne de Mont, etc.  De notre côté, nous ne manquerons pas de continuer à suivre ce dossier lors de la prochaine réunion de la CLDR du 11 mars 2014.

1 réflexion au sujet de “Quelques dossiers d’actualité à Yvoir”

Laisser un commentaire