Uncategorized

Un conseil express…

Comme nous l’avions expliqué dans notre compte-rendu du Conseil communal du 22 novembre, le projet de convention de mise à disposition de l’arsenal des pompiers d’Yvoir a fait l’objet d’un travail de clarification.  Ce travail qui a rassemblé la Directrice Générale, la Directrice Financière, le juriste communal, la majorité et la minorité s’est déroulé dans de bonnes conditions et a permis d’apporter la plupart des clarifications indispensables.  Concernant l’aspect financier, nous avions proposé que la convention ne précise pas dès maintenant les conditions de la cession définitive de l’arsenal (qui n’aura lieu qu’en 2035).   Cette approche avait été acceptée par la majorité.  Le texte ainsi amendé a été communiqué à la zone DinaPhi pour examen.

Le Conseil communal d’Yvoir s’est réuni ce samedi 2 décembre à 9H pour examiner et entériner aussi le projet ainsi retravaillé.  Le bourgmestre a informé le Conseil que la zone DinaPhi avait accepté toutes les modifications proposées à l’exception de celle relative à la valeur résiduelle de l’arsenal pour lequel la zone ne veut pas déroger au principe d’une cession pour l’euro symbolique. 

Compte tenu à la fois de toutes les dépenses supportées sur fonds propres par la commune, de la valeur du terrain (voir notre article précédent) et compte tenu du fait qu’il nous paraît peu raisonnable de fixer une valeur à une aussi lointaine échéance -ne sachant d’ailleurs pas si la zone DinaPhi existera encore à ce moment-, nous ne pouvions pas accepter cette position.  La majorité, invoquant des accords pris (sur un coin de table ?) avec la zone, a cependant accepté cette adaptation du projet de convention tel que proposé par la Commune.  Notre groupe s’est donc abstenu pour marquer ses réserves par rapport à une opération financièrement discutable pour la commune.

Un conseil de 15’, cela n’arrive pas tous les jours à Yvoir  🙂 🙂 !

Laisser un commentaire