Uncategorized

Améliorer l’accès au CHU de Mont-Godinne: un dossier complexe…

chu_ucl_namur-CR CHU-1 25-10-17 10-03-44

De nombreuses informations et réactions en sens divers circulent à nouveau dans les médias au sujet du projet de la Région wallonne de créer une nouvelle route permettant d’accéder plus facilement au CHU de Mont-Godinne pour les voitures en provenance de la E411 et de la N4.

A ce stade nous ne souhaitons pas prendre position de manière tranchée par rapport à ce projet dont les contours restent encore très flous.  Par contre, nous avons une vision claire des études à mener et d’une méthodologie de travail à respecter dans ce dossier complexe.

En tout premier lieu nous estimons qu’une étude approfondie du trafic sur le secteur concerné doit être réalisée: combien de véhicules accèdent chaque jour au CHU par chacune des voies d’accès possibles (Lustin-Village, Lustin-Gare, Ivoy/Mont, Crupet/Mont, Godinne/Mont…) ?, quel est le nombre total (CHU et autres destinations) de véhicules empruntant chaque jour ces voies ?, quel type de charroi est présent (voitures particulières, poids lourds, charroi agricole…) ?, quelles sont les informations disponibles dans le plan de déplacement du CHU de Mont-Godinne.  Concernant ce dernier point, l’amélioration de l’accessibilité en transport en commun devrait constituer une priorité (SNCB, TEC, transport en commun d’entreprise…). 

Dans ces analyses, il convient aussi de tenir compte de la réalisation à terme d’une importante urbanisation dans le quartier des Féchères à Mont, de la construction possible d’une nouvelle maison de repos et de soin, adjacente au CHU mais aussi de la présence d’un grand centre de séminaire à Ronchinne.  Il conviendrait enfin de bien estimer l’effet « appel d’air » engendré par la construction d’une nouvelle route (attraction d’un trafic non local, non lié au CHU ou aux villages environnants).

Nous ne sommes pas convaincus que de telles études aient été réalisées: à titre d’exemple, ni ces chiffres ni les  données du plan de déplacement du CHU ne sont actuellement disponibles dans le cadre de la révision en cours du Plan Communal de Mobilité d’Yvoir.

Sur base de ces chiffres et de ces analyses, il convient de comparer les diverses solutions d’aménagements routiers parmi lesquelles bien sûr la solution d’un grand contournement par Maillen et le Fond Delvaux.  Pour chaque alternative, il faut estimer le trafic induit sur les diverses voies d’accès (en ce compris le trafic « appel d’air »), le coût, les avantages / inconvénients pour les divers acteurs locaux, les incidences sur l’environnement naturel, patrimonial et humain, etc.

Il va de soi que, dans un dossier d’une telle complexité et d’une telle sensibilité, il convient de consulter de la manière la plus large possible tous les riverains concernés.

Enfin, quelle que soit la solution retenue à l’issue de ces analyses, travaux et consultations, il conviendra de prévoir des aménagements garantissant la sécurisation des cyclistes et des piétons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s