Uncategorized

Conseil Fleuve à Yvoir

Après le conseil du mois de mars remarquablement rapide, nouveau record ce lundi 26 avril : celui du conseil communal le plus long depuis le début de la législature.
Près de 4 heures de discussions pour la partie publique, l’ordre du jour étant composé de points conséquents dont les comptes pour l’année 2020 et la 1ere modification budgétaire 2021.
Enregistrement du conseil communal
https://youtu.be/0Q9g3_UkSLI

Le conseil s’est ouvert avec une interpellation citoyenne (la deuxième de la législature), celle du groupe « Montcollectif », représenté par trois citoyen(ne)s concernant la future maison rurale de Mont.
Pour rappel, il s’agit de la construction, rue sous les bois, d’un bâtiment pour accueillir les activités et festivités des associations et habitants de Mont. Ce projet est en priorité 1 du PCDR (Plan Communal de Développement Rural) 2012-2022 et est lancé depuis la législature précédente.
Initialement budgété à près de 2.000.000€ en 2011, la première étude a finalement été estimée à plus de 2.500.000€ avant d’être ramené à un budget plus raisonnable de 1.800.000€ (dont 1.100.000€ de subsides) en 2019.
L’objectif principal est de doter le village de Mont d’une infrastructure permettant à toutes les associations et les habitants de s’y retrouver. Le stockage du matériel de ces mêmes associations sera rassemblé sur site. Il est également proposé que des activités sportives s’y déroulent (tennis de table, zoomba).

Montcollectif interpellait le collège communal sur 4 axes :

  • les attentes des associations et autres bénéficiaires ;
  • les alternatives éventuelles ;
  • le plan financier du projet ;
  • les réactions aux réponses obtenues lors de l’enquête publique.

Notre bourgmestre étant excusé lors de ce conseil, c’est Etienne Defresne, 1er échevin, qui faisait fonction et a répondu au nom du collège aux citoyen(ne)s.
En substance, la réponse de celui-ci relevait :

  • les différentes organisations festives du village et les associations concernées (Bons Viquants, repas Télévie) ;
  • les impacts négatifs de la situation actuelle sur l’école ;
  • l’historique du projet, soulignant que nous n’en sommes plus au stade de l’étude d’alternatives ;
  • le mode de financement de la réalisation du projet ;
  • une présentation générale du projet, autant à l’attention des membres de Montcollectif que de ceux qui suivaient la diffusion du conseil via Facebook – la crise sanitaire n’ayant pas permis de faire une présentation officielle à la population comme ce fut le cas pour le premier projet.

Time-code de l’enregistrement : [2:40] à [41:01] – dont, dans le détail :
Interpellation : [4:10] à [14:00]
Réponse d’E.Defresne : [14:20] à [34:15]
Réaction des citoyen(ne)s : [33:44] à [41:01]

Le conseil s’est poursuivi avec la présentation et l’approbation des comptes de l’année 2020.

Les comptes 2020 en quelques chiffres-clefs :
(Brève explication des termes employés dans l’introduction de cet article :
https://larelevedyvoir.com/2019/11/12/coup-doeil-sur-les-finances-communales/)

A l’exercice ordinaire, les comptes arrêtent un boni global de 1.567.708 € dont un boni à l’exercice propre de 741.908 €.
Point de vue « projets », les dépenses propres se sont élevées en 2020 à 1.486.261€.

Un peu plus de détail pour les intéressés :
– Recettes globales : 13.896.740 €
– Dépenses globales : 12.329.031 €
– Boni global : 1.567.708 €
Dont,
– Recettes exercice propre  : 12.813.258 €
– Dépenses exercice propre : 12.071.349 €
– Boni : 741.908 €

En lecture globale, deux éléments sont à souligner à la lecture des comptes 2020.

Pour l’exercice ordinaire, le boni enregistré est le plus important depuis 2017 (inclus). Nous revenons donc au niveau des années antérieures.
Or, le boni à l’exercice propre est le seul moyen de financement de projets sur fonds propres de la commune. Une bonne nouvelle pour éviter de recourir exclusivement à l’emprunt dont la charge grève le budget ordinaire, même lorsque les taux d’intérêts sont bas.

En matière d’investissements extraordinaires, 2020 est la plus « économique » de ces 4 dernières années puisque les dépenses sont près de 500.000€ plus basses que celles enregistrées en 2017.

Time-code de l’enregistrement : [42:27] à [1:07:46]

FRO (Fond de Réserve Ordinaire) ; FRE (Fond de Réserve Extraordinaire)

Dans la foulée, le conseil communal a approuvé la 1ere modification budgétaire de l’année 2021. Celle-ci intégrait les données des comptes 2020 via, notamment, le recours au boni généré plutôt qu’à l’emprunt pour le financement de toute une série de projets.
D’autre part, quelques modifications méritent d’être relevées :

  • des modifications de vente patrimoine (vente de matériel et mobilier déclassé, d’un excédent de voirie, du terrain de foot d’Yvoir et retrait de la vente du presbytère de Houx qui sera rénové en logements publics) ;
  • l’achat des garages de la rue du Maka et potentiellement celui de la « maison du piqueur » à côté de la gare d’Yvoir ;
  • l’achat de matériel informatique, tant pour l’administration communale que pour les deux EPN (Espaces Publics Numériques) ;
  • l’intégration de l’ensemble des coûts du projet « Mobilité active 2019 » qui permettra de terminer la piste cyclo-piétonne reliant le pont à la gare de Godinne et d’améliorer la mobilité rue du Prieuré ;
  • une augmentation du budget pour l’amélioration de la voirie entre « la Gayolle » et le village d’Evrehailles ;
  • une augmentation du budget pour la maintenance des sanitaires de l’école d’Yvoir ;
  • l’intégration du coût de réalisation de la Maison rurale de Mont ;
  • les frais d’étude pour la réalisation de 2 terrains de padel à Yvoir ;
  • les frais d’étude pour la nouvelle école de Dorinne-Spontin (voir ci-après pour ces deux derniers points).

Time-code de l’enregistrement : [1:07:46] à [2:18:52]

Le conseil a adopté une motion à l’attention du gouvernement wallon visant la mise en place d’un système de consigne pour les emballages de boissons. Texte amendé et augmenté sur base du travail de Raphaël Frederick afin d’y intégrer toute une série d’initiatives communales mises en place (gourdes dans les écoles, fontaines à eau placée dans les locaux de l’administration, etc.) ainsi que la participation de la commune à « l’Alliance pour la consigne », initiative belgo-néerlandaise visant à interpeller les gouvernements fédéraux sur cette même question.

Time-code de l’enregistrement : [2:18:52] à [2:29:03]

Le conseil a ensuite approuvé le cahier de charges, et donc la planification, des entretiens de voiries pour l’année 2021. Les voiries concernées sont les rues Haie aux Faulx à Evrehailles, de Solonne à Purnode et Try d’Andoy à Durnal pour la tranche ferme – 312.701,75 € (TVAC) et l’avenue de la Vallée à Purnode pour la tranche conditionnelle – 44.591,65 € (TVAC).

Le dernier dossier majeur de ce conseil portait sur la création d’une nouvelle école pour les villages de Dorinne et Spontin. Les deux implantations datant du 19e siècle n’offrent plus d’infrastructure suffisante et de qualité aux enfants et aux membres des équipes éducatives (manque d’espace à Dorinne, locaux vétustes, incendie localisé en 2020 à Spontin, etc.).
Profitant de budgets exceptionnels européens qui devraient faire l’objet d’un appel à projets imminent, le conseil devait se prononcer sur le cahier de charge de désignation d’un auteur de projet ; projet actuellement envisagé sur le site de la ZACC de la Haie Collaux à Spontin.

Time-code de l’enregistrement : [2:36:50] à [3:09:09]

Le reste de l’ordre du jour étant constitué de points de gestion courante/de suivi de dossiers, on peut citer en bref :

  • l’approbation du cahier de charges pour la rénovation d’un appartement rue du Maka ;
  • la demande d’octroi de subsides à Infrasport pour la réalisation de deux terrains de padel extérieurs à Yvoir sur l’emplacement du terrain de tennis ;
  • la création d’un cheminement piéton entre la zone d’activité économique et la gare de Spontin ;
  • la modification du tracé des sentiers sur les hauteurs de Houx après avis de la CCATM et enquête publique ;
  • l’approbation des conditions d’appel à candidature pour un(e) directeur/trice à l’école d’Yvoir ;
  • l’approbation du règlement d’ordre intérieur commun des écoles communales de l’entité.

Ordre du jour complet du conseil :
https://www.yvoir.be/fr/ma-commune/vie-politique/conseil-communal/seances/ordredu-jour-du-conseil-communal

Le prochain conseil communal se tiendra le lundi 31 mai à 20h00, en ligne et diffusé en direct sur la page Facebook de la commune.

Alexandre Visée – Conseiller Communal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s