Yvoir, une commune qui mise en priorité sur l’éducation et l’enseignement

Notre commune a la chance de disposer d’un réseau étoffé d’écoles maternelles et primaires. La première responsabilité du pouvoir organisateur communal est de garantir la pérennité des écoles de village en veillant à la qualité de leurs infrastructures et de l’enseignement qui y est dispensé.
Les décrets récents comme le Pacte pour un enseignement d’excellence et son plan de pilotage obligatoire, le décret inclusion et les accommodements raisonnables, le travail collaboratif … représentent de fameux défis pour les équipes pédagogiques.
Le Pouvoir Organisateur communal soutiendra le travail des équipes pédagogiques (groupes de travail, pratiques collaboratives, mises en réseau, soutien aux projets pédagogiques…). Enfin, la commune proposera aussi des services qui permettent aux parents de concilier vie professionnelle et vie familiale.

Pour rencontrer ces différents objectifs, il convient de…

  1. établir un plan d’infrastructures scolaires (planification des rénovations, extensions, constructions…) en fonction de l’état actuel des bâtiments, de l’offre scolaire globale existante, des développements immobiliers prévisibles, de l’évolution démographique…
  2. être à l’écoute des directions d’école et des enseignant(e)s pour les encourager dans leurs projets pédagogiques, leur souci d’individualiser l’accueil de chaque enfant: formations adaptées, soutien aux pratiques innovantes…
  3. favoriser les initiatives d’échanges linguistiques réels et/ou virtuels à partir des cyberclasses
  4. sensibiliser les enfants à une utilisation intelligente, raisonnée et critique des nouvelles technologies (au travers d’une approche inter-générationnelle), offrir une aide en cas de dérapage et/ou de harcèlement
  5. encourager, soutenir et accompagner les projets des maîtres spéciaux: Education physique, Langues modernes, Philosophie et citoyenneté, Cours philosophiques, éveil artistique…
  6. promouvoir les synergies entre l’enseignement communal fondamental et l’Académie de Musique
  7. développer et renforcer l’accueil extra-scolaire, poursuivre la formation des accueillantes, mettre à disposition du matériel adéquat, proposer une étude dirigée,….; les activités et stages seront inclusifs et suffisamment diversifiés (culturels, sportifs, créatifs, mise en contact avec la nature, le patrimoine…) pour intéresser enfants et jeunes, les mercredis après-midi et pendant les vacances scolaires (tout en veillant également à l’intégration des enfants à besoins spécifiques)
  8. promouvoir une nourriture locale, saine et équilibrée dans les écoles et tendre vers le « zéro déchet », en concertation avec les équipes pédagogiques, les parents et les enfants
  9. mettre à la disposition des écoles un car communal permettant le ramassage scolaire et facilitant les déplacements pédagogiques (visites, activités sportives, …)