Yvoir, une commune qui oriente et qui maîtrise l’aménagement de son territoire

« Il n’est pas de bon vent pour celui qui ne sait où il veut aller… » Définir le type de villages et de quartiers que nous souhaitons demain est un travail indispensable que la commune doit réaliser avec tou(te)s les habitant(e)s. Face aux multiples défis en la matière (besoins de logements accessibles à tou(te)s, accueil des entreprises, besoins en services, défense du patrimoine et de la qualité de vie, …) nous nous engageons à…

  1. élaborer, avec tous les habitant(e)s, un « Schéma de Développement de la Commune » (SDC) de façon à préciser -pour le futur- le type d’habitat, la densité de logement, le type de mixité (logements, services, commerces, entreprises…) et bien d’autres caractéristiques encore que nous recherchons dans chaque village et dans chaque quartier; le SDC veillera à préciser les zones privilégiées d’accueil du commerce et des entreprises.
  2. dans certains cas spécifiques, élaborer de façon plus précise un projet de coeur de village ou un projet de quartier
  3. encourager, tout au long de ce SDC mais aussi et surtout dans sa mise en application sur le terrain, toutes les initiatives visant à réinvestir l’espace public pour en faire un espace de rencontre et de partage pour tou(te)s les habitant(e)s
  4. dans le cadre du SDC, établir notamment un cadastre précis des réserves foncières communales (terrains à bâtir) mais aussi des friches susceptibles d’être mises à disposition d’habitant(e)s ou à des associations aux fins d’une production maraîchère locale
  5. dans le cadre du SDC, prévoir des zones vertes de loisir et de convivialité dans chaque village et quartier
  6. promouvoir au coeur des villages le fleurissement, la verdurisation et la production alimentaire (fruits…) par les habitant(e)s
  7. Dans le cadre du SDC, clarifier les questions liées à l’assainissement des eaux usées et informer les habitant(e)s
  8. poursuivre la politique de construction de logements d’utilité publique avec « la Dinantaise » en privilégiant des nouvelles constructions « basse énergie » dans un contexte de mixité sociale
  9. dans le cadre de la participation de notre commune à POLLEC 3, sensibiliser tou(te)s les habitant(e)s à la performance énergétique des bâtiments via

    1. une campagne de sensibilisation et de communication locale
    2. un rôle exemplaire de l’administration communale dans le domaine de la sobriété énergétique (gestion des espaces, performance, énergie renouvelable…)
    3. la mise en place d’un service d’accompagnement « énergie » au niveau communal
    4. la mise en place des mécanismes incitatifs à l’isolation des bâtiments privés (groupements d’achat, etc.)
  10. étudier les possibilités de valorisation / utilisation de l’énergie hydraulique sur le Bocq